mercredi 26 septembre 2012

Le bruit incessant des gouttes de pluie sur un velux.


Il pleut, il pleut, il pleut. Depuis deux jours. Depuis Mardi matin. Et il fait froid aussi. Enfin...froid par rapport à cet été. Et oui. C'est l'automne qui commence.
Bref, mardi, je ne sais pas, en me levant, j'avais décidé de me mettre en robe. Je ne saurais expliqué cette connerie irresponsable et déraisonnable qui m'avait envahie tout à coup. Mais sitôt pensé, sitôt fait. J'ai débarqué au lycée en robe. Au début, j'avais pas froid. Et puis...la pluie, la pluie, la pluie, être mouillée de la tête aux pieds toute la journée fut une sacrée épreuve. Les ballerines qui font ploc ploc à chaque pas. La sensation affreuses de nager tout en marchant fut tout à fait désagréable et pour rien au monde je ne souhaiterai réitérer cette expérience. Plus jamais je me mets en robe de l’hiver. Ni de l'automne.
Traumatisée.

Et au fait, je vais enfin avoir mon prof de SES il était temps hein !  C'est UN PEU ma matière principale. Il parrait que c'est un p'tit jeune. Miam.



Et aussi avec le chéri ça s'est arrangé. Enfin, j'ai un peu réussi à mettre une "distance" quoi. Un peu. Il va prendre une option supplémentaire. Du coup on aura plus DU TOUT de pauses en commun. Mais bon, je survivrai. J'ai l'impressiond 'être toujours la dernière au courant de ce qui se passe dans sa vie. SI je veux avoir de ses nouvelles faut limite que je demande à M. comment il va, ce qu'il se passe. Et c'est comme ça que j'ai appris qu'il allait prendre une option en plus. Je ne sais pas ce qu'est mon rôle avec lui. Je sens qu'il m'aime etc...mais j'ai pas l'habitude de sortir avec un gars et de ne pas parler. Ce week end, je lui ai pas envoyé de message, il ne m'en a pas envoyé non plus. Ce petit jeu peu durer longtemps et bizarrement c'est toujours moi qui perds. Pourtant je sais que pour lui c'est pas un jeu, qu'il ne me teste pas, c’est le gars le plus cool de l'univers voyez vous. SI j'embrassais un gars devant lui, il irait lui serrer la main. Il est comme ça c'est tout. C'est ce que je me tue à dire à mes nerfs. Ils commencent un peu à m'écouter, et à accepter l'idée que tout le monde n'a pas la même vision de l'amour et des termes "sortir avec quelqu'un".

Sur ce, au prochain post.

vendredi 21 septembre 2012

Une bouteille d’oxygène. Vite.

Je commence à devenir chiante. Peut être est-ce parce que mes règles approchent. Mais en tout cas, faut que je me calme, que je garde la distance habituelle que j’avais avec lui. Enfin Cosette. Arrête de faire la fille qui deviens amie avec les potes de ton mecs et qui commence à trop trainé. Arrête ça immédiatement. Plus de message ce week end. Même si c’est lui qui t’en envoie. Arrête de faire la fille accro. De lui demander de sécher pour rester avec toi. Ca suffit, tout cela devient trop sérieux pour toi. Tu vas finir par avoir mal. Ca suffit. réinstaure cette distance. Ca ne te gênais pas quand on te disait que personne ne savait que tu sortais avec lui. Pour alors cet engouement à vouloir le coller tout le temps ? Hein Cosette ? Laisse le respirer. L’oxygène est la meilleure chose qui soit dans un couple. Préserve le. N’aspire pas tout.

 

S’il te plait, ne refais pas la même connerie. Ne commence pas à bouder. Ne recommence pas tes crises. Quand il te demandera pourquoi tu n’a pas répondu tu diras que c’est parce que chez toi, on t’a confisqué ton portable. Oui parfaitement. Tout simplement. Arrête de te poser trois mille questions, de le guetter le matin. De le chercher du regard tout le monde. Arrête. Soit amoureuse dans ta tête. Pas en live. Tu te souviens de ce qu’on s’était dit ? Ne fais pas comme avec l’autre. Ton erreur. Ta plus grosse erreur. J’espère que celui là, tu l’aimeras assez pour ne pas l’étouffer.

 

Signé, toi même.