mercredi 22 février 2012

Manque

Il me manque. Démesurément. Incommensurablement. Tout ça ne sont que des mots. Compliqués certes mais de vulgaires mots tapés à la machine. Tout comme il m’avait écrit qu’il m’aimerait toujours. Des mots des mots des mots. Des promesses auxquelles j’ai cru. “Suis désolé, on ne contrôle pas ses sentiments”. Pouf. Fin. THE END. Oui, on ne contrôle pas ses sentiments. C’est ça le problèmes. Pourquoi ne peut on pas juste souffler sur tout cet amour. Qu’il s’en aille, s’envole, se détruise, se réduise en poussière.

C’est mon coeur qu’il a réduit en poussière. “Sauve moi !” Voilà ce qu’il m’a envoyé il y a peu. Pour quoi ?

Les devoirs.

Que dire ? Rien. Je ne sers plus qu’à ça. Agenda humain. Qui craque à chacune de ses volontés. Ne pouvant pas résister à l’appelle du sms. Tout ça est virtuel. Mais vrai dans la réalité vrai.

Incapable de résister.

Incapable, faible. Ce sont les mêmes choses.  Je suis faible. Faible.

3 commentaires:

Caukotruche a dit…

Courage ma poule! Essaye de trouver en lui ce qui n'est pas beau, et raccroche toi à sa. Il n'est pas si extraordinaire que ça après tout hein? Dit toi des trucs comme ça. Ou parle lui hein, après tout vous restez amis donc bon.. ;-) Faut que t'arrives à faire le deuil de votre relation, c'est dur mais courage Cosette. Je ne suis pas de très bon conseil parce que j'ai qu'un copain et je suis encore avec, donc pas encore une rupture très douloureuse.. :-|

Gros bisous. Courage!

Jennifer a dit…

Tu devrais le boxer.

Cosette a dit…

Merci les filles <3 Jennifer, j'envisage très sérieusement ta proposition :p