dimanche 13 mars 2011

Ce midi c'est burger


Rah, c'est encore moi qui suis allée acheter les oignons, parce qu'on avait les steaks,mais pas les oignons. Evidemment, y a toujours un manque d'organisation dans cette famille, et je ne nie en rien le fait que bien sur, c'est moi la principale responsable de toutes les désorganisations que subissent ma famille. Enfin, souvent.
Aujourd'hui le dieux des oignons blancs s'est ligué contre moi. Et je vous jure que quand les dieux s'acharnent sur vous, c'est pas comme dans les pokémons, tu dégaines pas ta pokeball et pikatchou ne viens pas lancer des éclaires sur le dieux des oignons.
Bref, mon père a décidé que ça serait moi qui irais sous la pluie (c'est une ligue je vous dis) traverser la place de la mairie, afin d'acquérir deux pauvres oignons à 49 centimes à la supérette du coin.
En fait, il a procédé par élimination. Entre ma soeur bien décidée à battre tous les records de glandouille au lit (11H33 et elle jouait encore à Doodle Jump, là ce jeu complètement con sur le portable, sous la couette. Bref), et mon frère déclaré par ma mère physiquement et mentalement incapable de traverser la place sans se faire écraser par une voiture...ben y restait plus que moi, la fille en pyjama et aux cheveux ébouriffés.
C'est cruel. Vraiment cruel. De m’envoyer sous la pluie de bon matin. Bah, mais la bonne patte que je suis a décidée de faire sa B.A. annuelle, en ce dimanche saint du 13 janvier, an l'an de grâce 2011.
Bref, qu'est ce qu'on ferait pas pour bouffer des hamburgers aux oignons, hein hein ?

Sur ce, je vous dis au prochain post.

Aucun commentaire: