lundi 31 janvier 2011



J'ai essayé de trouver un titre pas trop con pour cette journée, histoire d'attirer le lecteur vous voyez.
Ben votre esprit pertinent aura remarqué que j'ai lamentablement échoué.
Ho Ho bien sur qu'il y a eu des choses bien qui se sont passées aujourd'hui 
Tenez, il y avait des pâtes à la cantine. Ils ont même pensé à nous mettre du Gruillère .
Ils sont gentils.



Il y a eu des chose merdiques aussi, comme toutes les journées de collégiens qui se respectent (ou pas d'ailleurs)
Par exemple je pense qu'il y a un peu plus d'une heure j'étais encore sous mon arrêt de bus.
Au pôle bus précisément. 
La vérité, c'est que mon bus m'est passé devant alors que je courrais d'un pas lent vers lui.
C'est bien connu, les chauffeurs de bus n'ont pas de pitié. Aucune. Ils nous regardent au feu rouge taper comme des cons sur la porte, et passent d'un air blasé. 
Il faut le comprendre,ils en ont vu des centaines de jeunes au nez rouge et aux mains glacées taper contre la porte vitrée avec une frénésie hors du commun en quête d'un peu de chaleur et d'humanité.
Bref mais quand même. D'accord je n'ai ni couru ni toqué à la vitre mais le chauffeur aurait pu lire mon désespoir perceptible et palpable dans mes yeux innocents. Il aurait pu se dire :
 "Tient pourquoi est-ce que cette fille reste plantée là, devant mon bus ?"
Ben non, que dalle, il est parti avec un petit sourire de pitié. Il devait compatir surement avec les dizaines de minutes que j'allais passé dans le froid pour attendre le prochain.
Oui, j'ai passé 25 minutes sur mon siège en bois (normal qu'il y ait de la place, à 18 heures 15 y a plus grand monde)  inconfortable et glacé par les rafales à répétition.
A la fin je suis blasée, par toutes ces petites piques de malheur qui s'abattent sur ma personne , mais aussi par ce vent incessant qui tourne et retourne la poussière et qui nous gèle des ongle des pieds à la racine de cheveux.
MP4 dans les oreilles (oui ça aurait pu être pire, l'engin aurait pu être déchargé) j'avais l'impression que ça faisait une éternité que je fixais le cadran annonçant le temps à attendre, d'une mine des moins attrayantes.
Il est donc finalement arrivé. Il a tourné au coin de la rue et on l'a vu apparaître comme par magie.
Tel le messie, il s'est arrêté presque gracieusement, si on peut concevoir qu'un tas de ferraille qui marche au gaz naturel peut avoir quelque chose de gracieux.
Deux trois personnes sont rentrées dedans, moi y comprit.
Je me suis assise sur un autre siège non pas en bois mais en plastique avec moquette, car la CTAV s’engage à faire d'un simple trajet, un moment agréable et confortable.
Mon cul ouai, et le "nike ta mère pedro", c'est pour qui ?
Face à moi, un type pu la transpi pré-pubère. A chaque fois qu'il fait un mouvement (c'est horrible"), il y a des relents. En plus, ces courants d'air propagent l'odeur dans tout le bus.
J'ai qu'une envie, c'est de lui dire:
"Arrête d'essayer de démêler ton MP3, c'est peine perdue, même Hercule il y arriverait pas, je t'en pris, je t'en pris, tu vois pas que tu nous importunes, jeune freluquet avec ta putain d'odeur corporelle ?"
Mais non, il ne s'en rend pas compte le pauvre.
 Je jette alors des regards autour de moi histoire de vérifier si je suis la seule à sentir "l'odeur".
Ah oui, je vois que la mémé à sa droite souffre aussi. Nos regards se croisent.
Elle m’adresse une main courante silencieuse.
 Désolée mémé, y a pas encore de lois qui interdissent à ces spécimens dénoueurs-transpirant de MP3 de renter dans le bus et de pourrir l'existence de personnes saines comme nous qui se lavent tous les soirs.
Lorsque je sors, le mec n'a pas encore finit de dénouer son fil, et la mémé n'a pas finit de souffrir.


Sur ce, au prochain post.

dimanche 30 janvier 2011

Famille d'accueille ou pluzz qui bug comme un con.


Pluzz, c'est encore un des mes sites révolutionnaires. Alors, vous vous dites, mais qu'est ce qu'elle baragouine encore la gamine, c'est encore un truc foireux là, genre comme son redlist, c'est comme le steak tartare ou le mac do, sur l'affiche ça à l'air bon mais le goût est sordide  louche.
Ben vous avez raison. Ça rame. Chargement , chargement, ouai ouai,à d'autre matelot.
Pluzz, c’est là où vous pouvez soit disant voire et revoir les programme diffusés sur France TV. Non que je soit une adepte des rediffs du téléshopping (on sait jamais, des fois qu'on manque une bonne affaire) le dimanche, hein, moi ce qui m’intéresse c'est famille d'accueille.
Bon, la vous vous dites, elle a bu et pas qu'un peu. Faut pas qu'elle force trop sur la gnôle elle la tient pas. Là encore vous avez raison. Une fois j'ai bu un fond de clairette, j'étais toute groggy après.
Bref, quoiqu'il en soit, famille d'accueille c'était le dernier recourt,parce que comme d'habitude, je sais jamais quoi regarder. Entre une énième rediffusion de belle toute nue, et un famille d'accueille tout frais tout propre vous choisiriez quoi ?
Bref, ma soirée de débauche ne va apparemment pas être possible.
En plus de ça, une fois n'est pas coutume, j'ai passé un week end de merde.
Quand je vous disais que je n'aimais pas m'avancer dans mes devoirs, c'étais pas des conneries, non, c'est vrai. Cette fois j'ai dépassé de loin des sommets d'organisation scolaire. J'ai mis une mine au plus pourri des désorganiser-man de la terre.
La preuve ?
J'ai passé mon dimanche à lire Amélie Nothomb. "Stupeur et tremblements".
Ne lisez JAMAIS ce livre. Moi je l'ai lu sous la menace imminente du questionnaire du cours de français de 10 à 11, demain, lundi 31 janvier.
Vous voulez rire un bon coup ?
Ça fait deux mois qu'elle nous l'a donné à lire la prof. Ouuuuuui. Deux mois. Moi m^me je me suis fais rire en regardant mon agenda.

J'ai essayé de faire les soldes mais dans ma petite ville le centre fashion se limite à ZARA et pimkie.
J'aimerai habiter à Paris. Avec les friperies où on trouve des trucs extraordinaires, et les centaines de magasin à prix abordables...
Moi ça me fait rêver.
Vraiment. Je suis une plouc. Si je dis à une parisienne que j'habite à Trou-de-balle-city elle me croira les yeux fermés.
Ah oui aussi, la voiture nous a joué un sale tour cette connasse de Peugeot.
Y avait depuis un certain temps marqué Anomalie Anti vol.
 Ouai ben là hein , l'anomalie les kikis faudrait peut être voire ce que c'est hein et emmener la voiture chez le mécano.
Le moteur faisait un bruit de chien agonisant au milieu de la route. Cette après midi là, j'ai bien cru que on allait devoir rentrer à Trou-de-balle-city à pieds.

Bref, sur ce je vous dis au prochain post.

vendredi 28 janvier 2011

C'est le bordel dans ma tête, et j'ai la flemme de ranger


Comme sur mon bureau, d'après ma mère, hein parce que moi je le trouve pas du tout mal rangé mon bureau. Elles disent ça pour notre bien les mères, pour qu'on s’organise mieux quand on sera grandes, avec notre appart' , pour que ça soit pas le bordel.
"Hein,mais comment tu feras quand tu m'auras plus sur le dos POUR TOUT TE DIRE, hein hein ?"
Moi dans ces cas là je dis rien. Mais intérieurement, j'me dis ben si c'est dégueulasse dans mon appart, j'appellerais un femme de ménage. Sinon, si je suis trop pauvre, j'imagine que je me laisserai crever comme une merde au milieu des serviette hygiénique et tampons usagés, au milieu des boites de sardines huileuses, au milieu de factures impayées et des rappels des impôts. Au milieu des mots des voisins qui me demande gentiment d'arrêter de laisser mes poubelle moisir sur le palier. Voilà comment j'envisage mon avenir.
J'allais pas lui dire ça au gars du stage. Il allait appeler les services sociaux sinon. Je lui ai fait un spitch comme quoi je voulais faire journaliste de guerre. Ça l'a impressionné l'ex prof d'histoire. "Ah bon et pourquoi ?" "Parce que j'aime le risque et que je n'ai peur de rien"
Ah oui, c'est sure, je serais habituée à vivre des trucs trop extrême, des histoires de fou.
Je mènerai une guerre sans merci aux mythes aux cafards et aux voisins. C'est ça qu'il a pas compris le jury.
Bref quoi qu'il en soit mon bureau n'est pas en bordel :
Y a juste une clé USB, des fils, ou plutôt deux fils, le fil de l'appareil photo et le truc pour recharger le truc pour écouter la zic.
Y a un cahier d'anglais, inutilement ouvert, n'allez pas croire que je travaille le vendredi soir.
Moi mon truc souvenez vous (ou pas je ne sais plus si j'en ai déjà parlé) c'est de bosser le dimanche soir, à 21h30 alors "qu'il est tard et que je devrais me coucher, avoir fais mon sac et fais signer tous mes contrôles". Non non, moi j'allume ma lampe je fais vite fais bien fait mes dev's de français, j'écris le numéro de l'exo de maths et en dessous quelque chiffres et quelques signes.
Y a la montre de mon frère en plastique noire décathlon. Qu'est ce qu'elle fait là d'ailleurs celle là ?
Ah oui, c'est vrai. Je me suis chronométrée avec pour m'entraîner pour mon oral.
 Cold Case.
Et voilà, c'est tout.
Au fait, vous savez , suite à la "perte de ma carte de self, je m'en suis repayée une.
Et bien je l'ai retrouvée. La perdue. Qui n'était pas perdue mais sous une carte postale.
Qui diable l'a mise sous cette putain de carte postale.
Et puis d'abord je déteste les cartes postales. Ça set à rien. Juste à remplir un peu plus le monde d'hypocrisie.

Vous savez pourquoi ?
Parce que tout le monde s'en fout de comment vous allez, que la mer est froide et salée (teins tiens comme c'est étrange, à chaque fois que je vais à la mer, elle est salée) et que vous vous éclater comme une bête en faisant du vélo.
Qu'est ce que les gens ont à foutre. Autant leur envoyer un post-it et leur dire,
 "hello coco , je ne t'ai pas oublié. Salut ! "
Moi aussi je m'en fout de la vie des gens.
Franchement, qu'est ce que ça va m'apporter dans la vie qu'ils sont allés chez leur tata à perpette et qu'ils ont trouvé un chien qu'ils ont d'ailleurs baptisé Tipouxe.
Moi je m'en fous. Les gens m'envoient des cartes parce que je leur en ai envoyé. C'est tout. Dans ce bas monde on appelle ça la politesse.

Sur ce, je vous dis bonsoir et au prochain post.

L'oral, ou le moment le plus gênant de toute mon existence.

Bon, c’est bon c'est passé.
Il faut voir le côté positif des choses.
J'ai été heureuse oui, de voir que mon jury était mon prof d'histoire de 4eme.
Bon,j'ai fait mon spitch mais j'étais hyper stressée. J’essayais de le cacher, mais j’arrêtais pas de plier et déplier ma feuille de note. Ils ont compris les cocos que j'étais stressée comme un mouton qui va se faire égorger.
Conseil à mon intention et celle de tout ceux qui veulent bien le prendre:
Ne JAMAIS prendre une feuille A4 pour écrire des notes.

Bon j’essaie de pas y penser. De ne pas penser que mon chou à la crème, alias mon  prof d'histoire geo de 4eme m'a dit que j'aurais pu éviter les "trucs" et les "bens".

                                                                                                                             

Je vais plutôt vous parler de mon papa, qui est en train d'installer le nouveau verrou.
 Il a sortit perceuse et tournevis pour l'occasion.
Il s’insulte aussi. Pas mal et vas y que:
"putain quel con" "haha salop salop"  
 Hé je t'entends papa. Je sais, c'es à cause de moi qu'il se met dans tous ces états.
Mais j'ai payé. Le prix du verrou. "Pour que ça me rentre dans la cervelle" .
50 Euros dans les fesses moi je dis. Le même qu'en photo
Comme j'ai pas trop la valeur des sous, je me dis juste qu’avec ça, j'aurais pu finir les soldes en beauté et attaquer les nouvelles collec' comme une déjantée.
Allons Allons Cosette, c'est ENTIÈREMENT de ta faute.
Allez, pour te punir, tu vas regarder un film pourri.

Sur ce, au prochain post.

jeudi 27 janvier 2011

Tu verras ça avec ton père.

"Tu verras avec ton père" m'a t-elle dit.
En même temps, je l'avais coincée, la reine de la ruche. J'avais bien choisi mon moment.
Au téléphone avec tonton de presque Grenoble.
Là bien sur elle ne pouvait pas s'énerver. Je lui ai écrit le truc.
"Maman, tu vas m'engueuler" réponse instantanée, mieux que msn : "Quoi ? T'as perdu quelque chose" voyez comme elle me connait bien ma mère, "comme si elle m'avait faite".
Réponse vague de ma part qui s’apparente à un vague grognement.
Haussement de sourcils, l'air menaçant, amusé, et interrogateur. La reine attend. Ma mère attend.
"J'ai perdu mes clés"
Claque sur sa cuisse, genre "c'est la meilleure celle là, j'y crois pas"
Et puis le fameux "tu verras ça avec ton père, de toute façon, c'est lui qui change le verrou."
Bon, je viens d’affronter mon père pour lui le fameux "vous faites chier" (dit trois fois) a suffit pour résumer la situation.
Voilà. Cinquante euros.
C'est pas grave je le mérite.
Sur ce, chers lecteurs empreints de pitié, je vous dis au prochain post.

Bilan catastrophique.

Je déclare que CETTE journée du jeudi 27 janvier était officiellement la pire de toute mon existence.
J'ai perdu mes clés (après le spitch que j'ai fait ce matin, vous l'aurez compris.)
J'ai perdu ma carte de self. Je l'ai repayé dans la journée, au pris exorbitant de 5.60, c'est une honte pour un morceau de plastique et un code barre si vous voulez mon avis. Je l'ai d'ailleurs dit à la vieille de l'intendance, qui m'a remballée d'ailleurs "c'est pour apprendre aux petites filles à ne pas perdre leurs carte de cantine."
Merci pour le "petite" la vieille. Connasse décolorée. Non mais.
J'ai faillit perdre les clés de casier d'une copine.
Remarque: ne JAMAIS me confier un truc, surtout les trucs important, que continu de croire qu'une malédiction m'est tombée sur le pif, je pense même que c'est un marabout qui me l'a donné, et pas un marabout du service voyance. Nan je vous parle d'un vrai marabout, avec la barbe, la robe et tout ça et tout ça.
Du genre puissant avec des étincelles. De la foudre et du tonnerre.
Mon pseudo me va bien. J'aime me croire persécutée. D'un certain côté ça me déculpabilise. Comme l'histoire du parquet.
Bref, avc ces histoires de marabout, je m'égare.
Je pensais VRAIEMENT, que mon prof d'EPS les aurait retrouvées.
Ce matin j'ai joué la pessimiste en disant oui je les ai perdu , au gymnase y a genre zéro chance que je les retrouve. Ben oui, j’espérais de toutes mes forces qu'un gentil élève aurait retrouvée mes clés au coin douche du Cosec. Faut croire que je me suis trompée.
En plus, suite à mes demandes au service "Vie Scolaire", alias l'endroit le plus foireux de tous les temps, ils ont du me mettre sur liste noire. La prochaine fois qu'ils me voient passer, le pion me tire dessus.
J'y pense maintenant, histoire de me stresser encore plus (non non je ne suis pas du genre stressée) :
La prochaine fois que je vais au service Vie scolaire, c’est pour attendre comme une perdue, mon tour pour l'oral du rapport de stage.
Je vais vomir mes tripes avant même d'être entrée dans la salle fatale.
Il faut que je m’entraîne.
Bon je vais annoncer à ma mère que j'ai perdu mes clés.

Sur cette note plus que suicidaire, je vous dis au très prochain post.

I've lost my keys....et malédiction quand tu nous tiens.

Mon dieu !!! Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? 
C'est pas juste !
J'ai encore perdu mes clés. Je vais me faire massacrer la tronche.
Putain, en plus ma clé elle est space, du coup, ça coûte cher de la refaire. Je ne pourrais même pas la refaire faire discretos parce qu'il faut une pièce d'identité. 
Oh puré. 
Je suis dans la merde. Genre VRAIMENT dans la merde. 
J'ai du les laisser au Cosec, là au gymnase, dans le coin des douches. 
Qu'est ce que je foutais au coin des douches ? 
Ben je me changeait bande de crétin. Oui parce que les filles de ma classe "critiquent" le physique des gens. Genre 'han t'as des petits seins, hein nan mais c'est trop pas une critique"
Ouais c'est ça. 
Bref, en remettant les affaires dans mon sac (oui parce que 'en ce moment il y a aussi des vols, quoique le fait des les mettre dans mon sac, n’empêchera pas les malfrats de fouiller quand même.) j'ai du les faire tomber. Le problème est que lorsqu'on rentre dans les douches, on ne donne pas FORCÉMENT au prof ce que l'on y trouve. Soit on les laisse, soit on les prend. 
C'est mal. Surtout que là c'est sur mon pif que ça va retomber. 
J'avais qu'à faire attention après tout. 
Pas question de pleurer pour amadouer ma mère. Je vais la laisser crier et après je dirai que je payerai tout parce que c'est de ma faute. 
Je passerai alors pour quelqu'un de responsable.
Nan mais je sais que cette solution est vouée à l'échec, parce que je l'ai déjà expérimentée. 
Oh bien sur, ça n'a pas marché. 
LA reine des abeilles à du me dire "Non mais tu croix que je vois pas net dans ton petit jeu, j'te connais comme si je t'avais faite, Cosette; enfin elle a dit mon vrai nom, pas Cosette qui est mon pseudo sur ce blog, blog dont au passage elle ne connaît ni l'adresse ni l'existence d’ailleurs...
Si un jour elle l'apprenait elle... non je sais pas ce qu'elle ferait, elle est imprévisible. Soit elle me coupera internet l'ordi, msn , et tout le toutim, soit elle me dira que c'est bien, de continuer, que ça pourra m'aider dans mon avenir proche tout ça tout ça.
bref. JE NE SAIS PAS non PLUS OU J'AI MIS MA CARTE DE SELF. Mon dieu (je sais, je sais, j'arrête pas de l'invoquer en ce moment....en plus je crois pas en lui) pourquoi t'acharnes tu sur moi ?????
Faites que les surveillants aient retrouvé quelque chose, ma carte ou mes clés.
hiiiiii.

Sur ce, je vous dit au prochain post.

mercredi 26 janvier 2011

J-2


Je suis pas du genre nerveuse psycho-rigide.
Oui, j'ai toujours eu un peu d'angoisse face à mon sujet de maths, et oui quand la prof rend une dictée j'ai le coeur qui bat à la chamade.
Mais ce vendredi à 11H45, je passe devant un jury.Un vrai jury. Pas mon canard violet qui me sert de public et ma rangée de barbie, qui elles à l'occasion, me servent de soutient moral.
(Non, c'est pas vrai, les barbie c'était pour ajouter une touche poétique au texte. En réalité, ma mère les a prises pour son école maternelle, et je les ai plus jamais revues)
11h45 n'est pas un bon horaire.
Oui, les profs, appartenant à cette espèce appelée "humain" ont faim. Il sont la dalle. Comme nous. Du coup ils sont moins patients, irascibles au possible. Faudra que je les captive.
Je n'ai pas encore décidé si il valait mieux que je le connaisse ou pas.
Je sais pas vraiment ce qu'il faut que je dise. Et ça me donne la flipette.
NORMALEMENT, tout devrait bien se passer.
Je me suis rendue compte que j'étais bien plus à l'aise avec des adultes que des gens de mon âge.
J'ai pas un tempérament timide, du tout. Je n'ai JAMAIS été timide.
Question: Peut on être timide pendant quinze minutes de sa vie ? 

La réponse me fait peur. Parce que, dans la vie, y a les timides et timides. Les premiers timides vont se rouler en boule devant le jury et quand quelqu'un à la sortie de leur oral va leur demander "comment ça s'est passé", ils vont fondre en larmes et se tailler les veines au dessus des cabinets.

Et puis il y a les timides. Comme moi. Je rougie  toujours un peu quand un prof impressionnant, genre ma prof d'histoire s’adresse à moi. Ça me fait peur. Je suis à l'aise devant les adultes joviales, sympa, du genre qu'on est tout de suite à l'aise et devant lesquels on ne bégaie pas comme une idiote. C'est pour ça que j'ai envie de tomber sur mon ex-prof d'histoire-Geo.
La crème de la crème.
Ma soeur l'a eu l'an dernier. Elle à eu le maximum. Je croise les orteils.

Mon prof principal, nous a donné un plan. Que j'ai laissé dans mon cahier de maths. Lequel est enfermé à coups de cadenas dans le casier bleu. Que je partage avec mon amie L.
J’espère qu'elle n'aura pas oublié ses clés.
J'avais espéré qu’écrire me ferais du bien.
Je t'avoue à présent cher lecteur  que j'ai encore plus les pétoches qu'au début du post.
Sur ce je vous dis au prochain.

TANGO !


J'ai "découvert" cette danse à travers le film pourri rempli de clichés "dance with me" que je ne vous conseille pas.
La seule chose qui m'a bluffé, renversée et impressionnée c'est le tango sensuel entre la bourge et le prof.
Je suis restée le cul par terre quand j'ai vu ça !
Regardez:
Ahah, là, vous restez mués comme des carpes à vous demandez si effectivement, il ne serait pas bien de prendre des cours de tango.

Sur ce, au prochain post !

lundi 24 janvier 2011

LE prof de **** ...est un pecno....


Oui, il fallait que je te le présente, cher lecteur, MON prof, mon chouchou, ma petite douceur du lundi aprem de 13H30 à 15H00.
Pour lui, jamais je serais en retard. Vous voulez rire, je cours, je me vautre devant sa salle.
Pour lui je planterai même ma tente Quechua OU la chose que tout le monde arrive à déplier (tu la lance comme un freezbi et "hop" elle finit à l'envers, admirez la technique) mais que tout le monde te laisse gentiment sa place pour la replier:
"c'est facile, y a un mode d'emploi",dixit de mon père, encore au camping , en train de se battre avec sa tente de kékos....
(rires)
Nan mais mon prof,  il est unique.
C'est sa façon de mettre son T-shirt-polo ignoble et ringard, dans son froc qui est unique.
Oui, vous savez, le T-shirt sans marque récupéré d'un ami d'un ami, à qui ça n'allait plus.
Bref, il est à moitié rentré (devant, et sorti derrière), du coup il y a deux possibilités (vous remarquez que j'ai eu le temps de méditer la question, hein, pendant son cours) :
-Soit, quand il est allé pisser, il s'est rembraille vite-fait mal-fait, en cinq secondes chrono.
-Soit, il veut se la jouer décontract'. Genre:"Ouaich les gars attendez, j'suis jeune moi ouaich ouaich, on me la joue pas comme ça. Regardez, je suis tellement à l'aise dans ma vie, que je rembraille mal mon polo dis donc."
Perso, la deuxième solution me fait bien marrer. Oui parce que c'est pas du tout le profil.
Le mec, il a la quarantaine, chauve comme un caillou, des lunettes que c'était la mode des vieux en 70.
Il essait de faire  de l'humour. J'ai pas d'exemple à donner,j'ai trop de respect pour lui et sa dignité.
En plus, sa matière elle est pourrie, donc ça n'arrange rien.
Des fois il se perd lui même dans son trip. Il béguaille comme un pecno.
Personne ne l'écoute, même moi, puisque souvenez vous, je suis toujours très concentrée sur la thèse du T-shirt.
Bref, son histoire d'usinage 3D, la révolution apparemment dans son univers de vieux (ah non, récemment, il s'est acheté un portable, à clapet, clip clap, il le regarde sur son bureau toutes les deux minutes histoire que personne ne lui vole) .
Moi il me fait rire ce nerveux, j'ai envie de lui dire stress pas mec, demain matin, met toi du deo et tout ira bien.
Bref, c'est pas du joli joli de se moquer des gens dans leur dos.Alors demain j'arrête, je fais la prof de français.

Sur ce, au prochain post.

dimanche 23 janvier 2011

La torture des nouvelles collections SPRING 2011.

C'est bien beau les soldes, c'est même super pour les bonnes affaires tout ça tout ça...
Mais, (il y a un "mais" évidement, comme toujours, sinon ça serait pas marrant), franchement, quand vous rentrez dans un magasin et que vous voyez les milliers de fringues entassées et mal rangées sur les rayons, déjà pris d'assaut par des dizaines de dames en liesse, et quand vous voyez au fond, bien éclairées, bien rangée, soigneusement pliée la NOUVELLE collection printemps, comment pouvez vous résister...?
Moi même je me demande comment j'ai fais...
En voyant cette nouvelle collection, on trouve les vêtements soldés, ringards, presque dépassés.
Alors que c'est pas vrai.
A mon avis, la cruauté des gérants des chaînes des magasins n'a pas de limites...
Regardez la tenue que j'ai mis en photo, elle est super fulcool, on se dit merde alors on va devoir attendre les soldes d'été.Et pendant les soldes d'été la collection d'automne nous narguera....
_________________________________________________________________

Bref, aujourd'hui, c'est dimanche, et le dimanche chez nous, c'est ménage.
Ben oui, y'en a qui vont à la messe écouter le curé dire des trucs genre prière chant pour MARIE la vierge...Nous, on sort les chiffons, l'ajax vitre (le truc que je préfère, j'adore l'odeur) et l'aspi.
Notre aspi s'accorde plutôt bien avec notre parquet, (voir post précédent) , il est vert-moche, c'était la mode début des années 2000, et rafistolé de tous les côté. Le manche est scotché au tuyau, et tu peux plus replier le fil, parce que sinon, ça l'abîme.
Il y a quelques temps, on a remarqué que le fil était entaillé (oui oui) et qu'on voyait les fils électrique.
Ça craignait tellement du boudin que mon père, il a mit du Scotch, histoire de cacher la p'tite misère.
En plus de ça, tu l'allumes, tout le village et ses alentours savent que tu passes l'aspi.
Il vrombit comme une vieille caisse pourrave un jour d'hiver.
Je te jure. Ça part en cacahuète parce que c'est jamais le tour de personne de le passer.
Rien avoir avec l'aspirateur de mon tonton. Super efficace, hop hop hop tu l'allumes (l'aspi), ffffffffffffffffffffffffff....clic clac c'est déjà finit. Tout est beau propre et tout ça.
C'est un PLAISIR (c'est dire) de passer l'aspi chez lui.
N'allez pas vous imaginer des histoires d'esclavagisme enfantin tout ça hein parce que c'est moi qui me suis proposée, en quête (comme toujours) de sensations uniques. Mieux que le parc Asterix, l'aspirateur LG.
Je raconte VRAIMENT n'importe quoi, c'est peut être ma phobie du chiffon à poussière qui resurgie.
Sur ce, je vous souhaite un dimanche plein de choses fun.

PS:c'est pourri comme phrase de fin, c'est tout ce que j'ai trouvé

PPS: Nan je vous ai trouvée un site très cool complètement con, découvert grâce à Roca,
je me suis pissée dessus en le lisant tellement c'est con : devenir un ninja gratuitement.

samedi 22 janvier 2011

Les emmerdes c'est comme mes mouchoirs...y en a de partout.

Des tas de mouchoirs (sales) sont parsemés sur mon lit.
Un, essaie même de se faire la malle, suffit qu'un con ouvre la porte, et fliiiiii...il tombe sans bruit sur le parquet pourri.
Dans le genre pourri, notre parquet n'est pas trop mal classé dans l'échelle (de mon invention, pas la peine non plus de la chercher sur wiki) des parquets les plus pourris du cosmos.
Genre c'est SUPER craignos, tu peux pas trop faire ta belle devant ton miroir en collants, parce qu'y suffit que tu change de pose et...blaaaaam. Voilà, tu te prends une putain d'écharde dans le pied.
Avant le pied, y avait ce collant,(je le rappelle pour ceux qui suivent pas...merde faites un peu gaffe à ce que je raconte...tss).
Collant à présent filé du talon jusqu'à la cuisse le con.
C'est hyper embêtant, parce que les collants, ça coûte vraiment la peau des couilles (remarque : m'en fout, j'en ai pas), ouiii, y a bien l'astuce du verni, sauf que la plus part du temps, le temps que je m'en aperçoive...
Bon la vérité, c'est que je cours le marathon de la souffrance (à cause de l'écharde) et que je fais le tour de la maison trois fois en montant et descendant les escalier en quête de cette foutue pince à épiler qui prend un malin plaisir à se tirer on ne sait où quand on a besoin d'elle.
Donc sincèrement, l'info que je suis en train de détruire mon collant, ne me parvient qu'une fois que je me mets à oilpé pour aller me doucher.
Là je me dis meeeerde. Putain de plancher. Ça déculpabilise, de tout mettre sur le dos du plancher.
Mon frère vient d'ouvrir la porte, sa DS ( XL I) dans les mains. (remarque: il a dut ouvrir la porte avec sa bouche, parce qu'il est trop concentré sur son jeu)
Le mouchoir tombe.

Sur ce, je vous dit au prochain post.

vendredi 21 janvier 2011

Y a des jours comme ça....

Aujourd'hui, je suis malade. Hier aussi. Suis allée chez le médecin, qui m'a dit "bronchite".
Alors y m'a refilé des médocs trop pas nets , de l'omomamizine (y a marqué Toplexil dessus, mais au stylo, c'est quoi ce trafic ?), du...je sais plus trop quoi, ainsi que du doli (dans mes instants de délires fébriles, je lui ai donné un surnom au médoc).
Bref, c'est trop la loose, parce que je sens que je vais encore faire des conneries et me mélanger avec mes mains pleines de doigts rebelles.  Oui parce que y a en un que je dois prendre avec un verre doseur, et le Toplexil trafiqué avec un cuillère à soupe. 
Y en a un que je dois prendre le soir, QUE le soir, et l'autre le matin ET le soir.
Je sais plus lequel. 
Celui pour le soir, il fait dormir, putain, il assommerait un mammouth ce truc. Limite je me demande si c'est pas de la dope ou une connerie comme ça...
Genre y s'est arrangé avec ma mère le toubib, y se sont dit, on va la droguer la gamine, comme ça elle vous fera plus chier à tousser comme une vieille dame qu'a passé toute sa vie avec un cigare dans la main, et une bouteille dans l'autre.
Donc, vous l'aurez compris (ou pas) mais aujourd'hui, c'était trop la merde au bahut. J'éternuais, la morve sortait, je me mouchais, un mollard remontait...je vous passe les détails les plus sordides...tout ça dans le vent et dans le froid. 
Parce que NORMALEMENT, on va aux toilettes qui sont chauffés, (quand même), mais là c'était plein de chez plein.  
Non mais ça va, dans l'enceinte du collège, LE PIRE, c'est quand on va en sport. 

Le trajet, les gens qui n'ont rien d'autre à foutre que de me voler mon bonnet et de tripoter mon pompon.
L'arrivée, on croise les doigts devant la porte pour que le truc (là vous savez, avec le badge magnétique) marche, cette fois-ci et qu'on ai pas à attendre les gens de la mairie, pour qu'il traficote. 
Moi je dis, un bon coup de clé à molette sur le système, y a qu'ça d'vrai.
Dedans le gymnase...on faut accro, comme c'est moi la plus légère c'est moi qui suis tout en haut.
On pourrait croire que c'est super facile, hop hop hop tu grimpes sur les autres, hop hop hop tu souris tu prends la pose, hop hop hop tu descends avec grâce et classe.
Ben non. Déjà tu montes, tu tremble comme je sais pas quoi, déjà t'as peur de faire mal à tout le monde en montant, et y te dise "mais non, mais non, t'inquiète c'est bon, j'sens rien puré" ...
Ouais, c'est ça, je sens leur colonne vertébrale bouger sous mes pieds. Ça c'est une sensation ultrabizare. Et qui fait peur. 
Et pis tu sens TOUT quand t'es en haut. Tu sens la grosse débile du milieu qui à quatre patte, tente l'impossible, remet sa mèche en place. 
Oui tu sens tout, surtout quand tu tombes comme une merde. Parce que l'autre a remit sa mèche et a tenté un trois pattes. Mais toi vaille qui vaille, tu fais ta dure, tu dis 
"nan nan ça va y a pas d'mal.TssTss rien du tout héhé j'le tout les jours ça, tomber d'un truc d'1m90. Fastoche. Des fois je m'éclate, chez moi, ouai tranquille je saute du toit tout ça donc les mecs pas d'inquiétude quoi, NO PROBLEMO" 
Tu fais des grands sourires, tu remontes sur la pyramide en écrasant exprès le cul de l'autre pisseuse qui a remit sa mèche. Si elle dit "AÏE", je lui défonce la colonne.
Bref. La vérité c'est que c'est pas comme le plus grand cabaret du monde, avec Patrick, tu vois des fillettes qui se grimpent à quinze dessus normal.Déjà qu'à quatre on galère, alors à quinze, ça partirait en giclées de sang.
Bref, pour parler de la photo, c'est mon coin je me met sous c'te couverture et je suis calée pour toute ma vie. J'ai rêvé 30 000 fois ce jour d'hui d'être au chaud. Et d'être envahie par un sensation de bien être.
Sur ce je vous dit au prochain post. Je vais faire des étirements...nan mais c'est pas vrai, vous êtes fous ou quoi ?

mercredi 19 janvier 2011

RDV chez l'orthodentiste

Ca faisait un bout de temps que le papier vert était aimanté sur le frigo.
Cosette, 19/01, 14 H 30.
Oui, bande de gros malins, j'ai un appareil dentaire, que je viens tout juste de mettre (il y a un mois).
Du coup là aujourd'hui, c'était la petite vérification de routine.
J'ai jamais eu peur des dentistes tout ça, parce que c'était la même depuis que j'ai des dents donc voilà.
Elle m'a conseillée d'aller voir l'orthodentiste parce que mes dents était trop en avant.
Mon orthodentiste, Mr X :
La quarantaine, plutôt beau gosse malgré la calvitie naissante qui lui a fait un crane genre moine.
Ce mec, c'est un taré. Nan nan, je le respecte j'veux dire le monsieur, mais c'est pas un être délicat.
Lui il te fourre des trucs en plastoc dans la bouche pour tenir tes deux joues écartées, pis met des cotons de PARTOUT (il est fétichiste du coton ce gars, sa blouse est en coton aussi, un malade je vous dis , un malade...) dans tous les coins...
Après il te fait tenir entre tes dents, un truc trop zarb qui assèche la bouche, et quand tu l'as entre les dents, t'as trop peur d'avaler ta salive, parce qu'elle aura un goût trop dégueulasse, à cause de la colle...un goût d'antibio et d'herbe, mélangée à de la pisse de chat.
Bref avec tous ces trucs dans la bouche, y compris ses doigts, imaginez ma tête. Sérieux.
Je me ferai peur.
Sinooon, comme ledit cabinet orthodontie est situé en centre ville je suis allée faire les soldes (hé oui ! deuxième démarque) figurez vous que je me suis achetée le même T-shirt que Margaux Motin a dessiné dans une de ses planches, TROP fièreuh nananananèreuh:

Et en vrai ça donne ça :


Et aussi, un petit T-shirt trop cool, en ce moment que kiffe pas mal sur la petite dentelle autour du col des T-shirts.
 Et puis, u pays des bonnes affaires,j'ai acheté des gants à (tenez vous bien) 1 euro, chez HetM. Rouge Carmin comme le rouge à ma mère.
Rien que d'y penser je souris de tous mes chicots bagués.
Sur ce, au prochain post !

mardi 18 janvier 2011

Je mange mes céréales dans le couvercle de ma boite à choses.

Hmm délicieuses ces petites étoiles au chocolat. Je vous jure que c'est bon. Bien que je mange lesdites céréales dans un couvercle.
Pour être plus précise, dans le couvercle de ma boite à choses. Ma mère appelle ça crument "ton bordel, putain".
Elle la respecte pas ma mère, la boite custo-maison avec des trucs cool collé dessus. Enfin cool. Façon de parler. Disons que j'étais dans une période où je kiffais à mort le mag "JULIE". Sérieux. J'aimais trop ce magazine. Du coup, je l'aimais tellement que je découpais toutes les illus. Et manifestement, ce jour là, où j'ai fais cette boite, j'ai du avoir d'la nostalgie dans l'coeur ou un truc dans ce goût là, et j'ai collé les images sur cette boite.
La principale fonction de celle-ci (respectée environ les 3 premiers jours) était de contenir tous les fils , genre câbles, chargeurs et tout ça et tout ça , parce que sinon "ça traînasse de partout et c'est pas rangé."
Bon actuellement, ma nature a visiblement pris le dessus sur celle de la boite, car on peut aujourd'hui constater que deux paires de chaussettes se côtoient la dedans depuis un sacré bout de temps, y a aussi des vieux paquets de bonbons que j'ai mangé en douce et je me dis que ce jour là, je devais avoir la flemme de descendre les 20 marches pour aller jusqu'à la poubelle.
Bref quoiqu'il en soit, quand on crève la dalle et qu'on a la flemme (encore ? ) de faire la vaisselle, vous prenez un couvercle (customisée par vos soins ou non) armez vous d'une cuillère (la mienne était aussi dans la boite à choses)  et versez vos corn flex (putain c'est dégueulasse ces trucs, si vous voulez mon avis, rien ne vaut les crunch) dedans.
Et là vous avez pas l'air très très "so glam" avec les bout de chocolat noir coincés dans vos molaire et le reste dans votre appareil.
Ouiiiii. Je vous dégoûte. Moi aussi des fois, j'avoue. Je me surprends même des fois.
Ce matin je me demandais jusqu'où je pourrai aller si quelqu'un m'énervais vraiment. Et franchement je me fais flipper.
Je devrais pas penser à des trucs comme ça quand je suis toute seule.
Sur ce, je finis mes céréales (bio) de marque inconnue, et je vous dis au prochain post.

Je suis une veinarde.

chanceCe matin, je me suis auto-proclamé veinarde, quand j'ai pu rester au chaud dans mon plumard douillet.
Je commence à 11 heures aujourd'hui. Si c'est pas merveilleux.
Je me suis levée à 8 heures, trainée un peu dans la maison jusqu'à la demi et j'ai déjeuné en prenant soin de transporter l'ordi portable dans la cuisine. Histoire de papoter avec les copines.
Quelle joie, de ne pas se réveiller au "doux" son du réveil.
Joie éphémère car je ferais d'arrêter d'écrire ce post toute suite si je veux pas louper misérablement mon bus.
Au prochain post les amis.

lundi 17 janvier 2011

Magnifique photo trouvée sur le site de The Cherry Blossom Girl une fille aussi talentueuse que magnifique...
 Pas de titre. Comme vous l'aurez constaté.
Sérieux, j'ai paradé toute la journée dans mes NOUVELLES CHAUSSURES.
Demain je vous posterez des photos pour vous rendre jalouses mesdemoiselles et aussi pour vous prouver que des chaussures comme ça vont trop trop bien avec un jean. Sliiim.
Hihihi, ou plutôt, gnarc gnarcgnarc, j'ai volé le foulard à ma sœur.
Nan, ça c'était pour me donner un côté rebelle, genre "je suis en non-stop rébellion avec ma sœur quoi".
Alors que c'est pas vrai puisque je lui ai piqué avec son consentement.
Un peu qu'elle me le donne son consentement de merde. Je lui ai passé mon foulard aussi.
Hé les gars, nouveau le foulard, hein et pas en soldes les cocos.
En plus, son foulard à elle il est beau mais il a pas d'odeur. Si une odeur de cheveux.
Je déteste cette odeur. Encore plus que les endives aux jambon.
Du coup elle va m'engueuler parce que je l'ai comment dire ....? aspergé de "ALIEN", oui vous savez le parfum de Thierry Mugler. Que je n'ai pas.
Si vous êtes un temps soit peu perspicace, vous vous demanderez, lecteurs assidus, mais comment elle fait pour mettre du Thierry Mugler alors qu'elle ne l'a pas.
HAHA. Je pourrai faire la méchante fille cruelle et sans cœur (ce que je suis en fait) mais je vais vous dire mon secret TOP SECRET qui n'en est pas un au fait.
Voilà. Les échantillons c'est merveilleux. Mon dieu quelle chute de naze. (au fait est ce que nazie et naze ont un rapport quelconque ?j'ai pas osé le demandé en cours d'histoire géo)
Je sais, vous êtes hyper déçu. Vous pensez que j'avais trouvé un truc hyper cool, genre je rackette les 4èmes dans les toilettes pour qu'elle me file leur parfum.
Le racket c'est mal. Je suis quelqu'un de mauvais mais de pacifique (quoique).
Moralité: Faites les yeux doux à la vendeuse genre: Non, non s'il vous plaît pas encore la crème antirides miracle, je vous en priiiiiiiiiis ....
C'est vrai quoi, à chaque fois elle me refile des crèmes pourraves de vieux genre "crème capture regard, intensifie votre regard", ou un truc dans ce mauvais goût là.
Sérieux, la vendeuse elle me prédit un désastre cutané ou quoi ?
Sur ce, je vous dis bonsoir.

dimanche 16 janvier 2011

Trouvé !

shoSiiiiiiii !! j'ai trouvé ! je l'ai trouvé ce soutif.
Le coquin se cachait dans les pages google.
Après des recherches effrénées (je sais je sais,  je mens mal, j'ai le sourire aux lèvres) je vous présente Le  premier soutif Pimkie pas vulgaire :
Héhé trop fière.C'est con mais voilà. Avouez, vous êtes tous jaloux gnarc gnarc gnarc.

Fin de week end.


Wé.Voilà. Un de plus qui s'achève.
Il était bien ce week end. Bien rempli. Je me suis pas ennuyée.
J'ai fais une belle trouvaille: mes chaussures, et de belles acquisitions, dont un soutif.
Je médite d'ailleur depuis ce matin, pour savoir si j'achète AUSSI la culotte qui va avec. Soldée la culotte. Et franchement jolie. Je suis contente. Oui, je vais crier sur tous les toits que j'ai trouvé un beau soutif chez pimkie demain au bahut. Je vois d'ici votre air, "Oulah: Pimkie=Soutifs sex=Pouf.
Et bien détrompez vous.Moi aussi, j'avais des préjugés sur les soutiens gorges pimkie mais pour une fois, il y a pas de dentelle (ou si peu) et des jolies fleurs.
Je sui vraiemnt désolée. L'image n'est pas sur le site.
Bah vous avez toute la nuit pour fantasmer bande de cochons.
Sur ce au prochain post et bonne nuit.

samedi 15 janvier 2011

Finalement...

Ben finalement, on est allé manger à flunch et on a fait les soldes avec papa-maman. Ceux-ci m'ont d'ailleurs acheté de sublissimes shoes, et c'est pas des chaussures qu'on achète au monde de la shoes pas chère, oui vous savez chauss'land. Que de souvenirs d'ailleurs dans ce magasin. Ses sièges banquette-bleu défoncés. Et ses vendeuses trop maquillées avec des baguouzes à tous les doigts (ah nan ça c'est à clair'es) qui limite vous dises, "Bonjour, TU n'as rien à foutre ici, au monde de la shoes, retourne au pays des bisounours petite."
Réflexion faite, elles disaient rien prenaient juste les chaussures en plastoc simili cuir rose à la caisse en ruminant leur chew gum qui depuis le temps, ne devait plus avoir de goût, le pauvre. (Que dieu s'il existe, rende grâce aux centaines de chew gum, morts au hachoir)
Tout ça pour dire que j'ai des chaussures sublimes achetées dans le magasin des bourges de Valence. Que j'en prendrais soin (ça sent le réchauffé, miam.), que chaque matin je déferais les lacets comme s'ils étaient en verre, et pis j'essaierais de tous mes pieds de marcher correctement avec ces chaussures.
Voilà. Sinon, vous vous demandez surement pourquoi je ne regarde pas Dirty Dancing.
Ou pas. Mais en fait c'est juste que tout ce que j'ai dit sur Red List (la qualité blablabla) ne s'applique apparemment pas sur le film Dirty Dancing (le troisième lien).
Le mec qui l'a mit y nous à mit une chiure de mouette pas fraiches à la place de ce film. Quel con mais quel con. IL a pas lut le règlement ou quoi ? Son truc il est même pas lisible par Window Media Player. Je déteste les mes qui s'emploient ardemment à me pourrir l'existence en faisant des trucs dans ce genre là.
J'avoue chers  lecteurs que je suis révoltée.
Sur ce post révolutionnaire, je vous dis bonsoir et spéciale dédicace à tous ceux qui regarde Echapées Belles ce soir, sur le Bresil.
Je crois que je vais regarder change de look ce soir sur M6 replay. Quoique en ce moment, ils mettent que des rediffes.
Ça aussi ça me révolte les rediffusions de change de look.

Je vais peut être regarder Dirty Dancing.

C'est pas que j'ai peur de passer pour une inculte, mais je vais regarder dirty dancing.
Oui je n'ai JAMAIS regardé ce film. Je sais pas. J'avais peut être peur que ça soit gnangnan à souhait...
Je vais peut être même enchainer avec Grease. Que je n'ai jamais vu non plus.
Bon.
Redlist se met en marche. Avec cet ordi, j'espère pouvoir accéder au site avant dix minutes. Pour l'instant il charge, charge, charge.
C'est bon. J'ai cliqué sur "entrer".
J'ai comment ce site est fait. L'écriture le ton. Quand on y accède, on a l'impression de renter dans une secte. Ou dans un site chelou. Je vous jure que j'ai l'impression d'être une pirate :
"Il faut maintenant faire un choix, soit vous rejoignez la communauté de RedList, soit vous partez sans vous retourner."
Au dessus, y a un règlement qui me fait bien rire. On dirait qu'ils se foutent de notre gueules, ces administrateur.
"Merci de respecter les autres membres, de ne pas les agresser verbalement, de rester courtois avec eux. Si vous appréciez un membre dites-le lui, sinon abstenez-vous."(dans les règles de savoir vivre)

 "Si vous ne savez pas comment ajouter un lien, ou si vous avez n'importe quelle question concernant ce partage, merci de la poser avant de faire n'importe quoi." (dans les règles upload)

"L'organisation des liens peut parfois surprendre, et si vous ne vous y retrouvez pas, demandez avant de faire une bêtise, ça épargnera du travail inutile aux administrateurs pour réparer vos méfaits."

Donc, merci redlist. Grâce à vous je vais pouvoir mater dirty dancing. Et peut être Grease.
Au prochain post, bande de pirates.

jeudi 13 janvier 2011

Une certaine envie...

Oui, en ce moment, je suis bien branchée verni, j'en voudrais de toutes les couleurs que je pourrais assortir avec toutes mes tenues.
A la minute où je vous écris, j'en test un; un rouge et il est pas encore sec. Je fais hyper gaffe à ce que ça parte pas en couille car si par inadvertance en tapant sur les touches de ce clavier, je fais un petit pâté sur un coin d'ongle, après ça va faire moche et étant d'une nature perfectionniste (pour tout ce qui est au niveau "apparence"), je vais vouloir tout recommencer. C'est con après tout ce n'est que du verni.
N'empêche aujourd'hui, j'avais une tenue presque parfaite, et les gens ont regardé mon verni de plus près, histoire de chercher LA faille de mon look.
Voilà, ce matin, j'avais fait ça à la va vite et le verni était tout merdouillard, du coup de loin ça passait mais de près...bref,  "ah oui, effectivement c'était mieux de loin" (à moins que ça soi ma tête qui pêche dans la tenue..?) ça fait toujours plaisir...^^
Bon,il faut éteindre, suite au décret 1322 de madame ma soeur.
Sur, ce au prochain post.

LES SOLDES.... (TRES ORIGINAL COMME SUJET)

 Voilà, ceux qu'on a attendu avec impatience et désespoir sont enfin là. On peut enfin s'acheter tout ce qu'on veut à des prix cassés.
C'est ma définition du bonheur (en me relisant, je me suis dit que j'étais superficielle).
Donc moi j' avoue, je n'ai pas attendu les démarques tout ça. Précisément, oui, je me suis jetée sur les fringues et le make up. Une vraie dingue. Je crois que je me ferai honte si je pouvais me revoir à l'action dans un magazin avec mon panier et mon sourire vorace et gourmand.
Des fans de shopping en action et en liesse je vous dis moi, ça fait flipper. C'est le mot.
Pourtant au bout de 3 heures de shopping , je me suis sentie oppressée face à toutes ces fashionistas complètement hystériques à la recherche d'alléchantes bonnes affaires.
Je voulais sortir de cet espace. Viiiite. Ouf de l'air. En sortant du centre commecial, on était enfin en contact avec la....réalité?
Par exemple les SDF devant chez pimkie, qui quémandent quelques pièces et qui ne sont pas tellement touchés par les fringues à prix cassés.
Après je suis allée chez eram, chez promod, mais le coeur n'y était presque (c'est les soldes quand même) plus.
Sinon, j'ai vue des derbies à petits tallons absolument splendides, le probleme c'ets que je dépenserai le quart de ce que j'ai eu à Noel si je décidarai de réaliser ma priorité shopping number ONE au classement de TOUTES mes priorités.
Sinon, demain je termine les cours à 12h30.
Conclusion: J'aime la vie (est les soldes).

dimanche 9 janvier 2011

Je me ronge plus les ongles...ou presque.


J'ai jamais été du genre manucure, french manucure tout ça tout ça. D'ailleurs, y a deux ans, j'ai eu une trousse à manucure avec tout l'équipement.
Même des trucs que je sais pas à quoi ça sert franchement. Pourquoi ont ils mit une pince à épiler dans une trousse à manucure. Ma tante dit que c'est pour arracher les petites peaux autour des doigts.
Moi, les petites peaux je les bouffe....grillée.
Ben quoi j'avais dis que j'arrêtais de me ronger les ongles pas les peaux.
Ma sœur dit que c'est du cannibalisme. Ok je me bouffe. C'est bizarre mais je mange des petits bouts de doigts.
Pourquoi tout à coup je me fait carrément flipper. Peut être que j'ai vraiment un gros problème.
En plus maintenant que je scrute ma main, je me rend compte que je ronge toujours l'ongle de mon petit doigt. Mais franchement,lui, il compte pas.
Nan mais maintenant je les bichonne mes main. Je me suis même mise au limage.
Je me suis fais rire la première fois (comme on dit il en faut peu pour être heureux), on aurait dis ces grands-mères qui vont tout le temps chez la coiffeuse qui se mettent du vernis rouge et qui  se lime les ongle en lisant femina ou modes et travaux dans le bus.
Je me suis acheté du vernis rouge-rose récemment et je me mets de la crème tout ça tout ça et franchement ça fait plaiz d'avoir des mains toute belles.
Sur ce,je vais me limer les ongles te je vous dis au prochain post.

J'aime pas les week-end comme ça...

Quoi de plus normal d'ailleurs ?
Qui aimerait faire des dm pendant le week end ? hein ? QUI ?Si vous trouvez quelqu'un, surtout présentez le moi, histoire que je lui dise qu'il est complètement frappé.
Attention, je dis pas que je méprise ceux qui aiment faire leur devoirs, et qui sont pour ainsi dire "l'avenir de notre nation"....Silence...En fait je dis vraiment n'importe quoi.
Putain, je crois que la factorisation et tous ces x me sont montés à la tête là. Je vais prendre une douche.
Remarque qui sert à rien: C'est la première fois que je vais me laver es cheveux depuis que je suis allée chez le coiffeur.
J'aime l'odeur de coiffeur. Cette odeur de laque pas bon marché qui reste pendant quelque jours sur ton oreiller.
L'odeur du shampooing, lui aussi pas bon marché. J'ai l'impression que malgré ma coupe que j'aime pas trop et qui me fait ressembler soit à une danseuse de cabaret des année folle , soit à une petite fille modèle (perso je préfère la première option...mais je doute que la majeur partie de la population qui peuple mon bahut soit de cet avis...d'autant plus que j'ai des tâches de rousseurs...mais ça c'était un autre débat.) mes cheveux sont plus brillants et plus doux. Comme on a la tête dans le lavabo, on peut pas regarder la marque du shampooing qu'elle nous met sur la chevelure.
Sur ce je vais me doucher, à toute suite mes bisounours.

samedi 8 janvier 2011

OUI, je suis méchante et moche.

D'accord, je pensais que le carré m'irait bien. Arrêtez de me dire que c'est "bizarre". C'est ce que disent les gens quand c'est moche.
Ou alors, ils éclatent de rire. J'ai pas encore décidé si c'était pire ou non.
Avis à tous les faux culs de la planète Terre qui oseraient me dire que c'est réussit, je sais que c'est faux.
Voilà, hier, je suis allée chez le coiffeur, et je me suis fait un carré. Je lui avais dit PLONGEANT.
Cause toujours tu m'intéresses.Hier, elle aurait décidé de me raser la tête à la tondeuse, elle l'aurait fait.
Voilà je voulais un truc qui change, ben je suis PAS servies. Parce que pendant toutes ms années primaires, j'ai eu un carré. Encore plus moche que celui là. C'était le carré bien droit petite fille sage.
Là je sais pas trop trop comment définir ÇA. C'eeeeest spécial.
D'accord. ,c'est pas grave. ÇA va repousser. Oh mon diiiiiiieu (oui je viens de me reregarder dans le miroir).
Bon sur ce cri catastrophé face à ce DESASTRE capillaire je vous dis bonsoir.

mercredi 5 janvier 2011

Pas le temps...

Et dire que j'ai osé dire que mes profs étaient cool....
Tu parles Charles. Le monsieur maths, nous a refilé un Dm pour lundi !!!
Et costaud le Dm. Des trucs dont je ne me souviens plus. C'est frustrant de se dire qu'avant les vacances on y arrivait et maintenant, on frôle un état comateux, rien qu'en regardant tous ces chiffres qui se mêlent et entremêlent. Des fois ça me fait peur :
-Mais le moins, y va où là ?
-C'est pas un moins c'est un plus. Parce que plus par moins ça fait plus ?
-Mais y a pas de plus, vous vous êtes trompé m'sieur !
-Nan c'est toi qui t'ai trompé, là t'as pas distribué, là tu vois bien entre la parenthèse...
-AH OK ! (ou comment faire semblant d'avoir une illumination totale, et d'avoir tout compris. Avec le temps, je peux même créer une étincelle dans mes yeux genre:
"ah mais oui bien sur, c'est faciiiiile en fait.)
J'ai du mal à repprendre. Le rythme. Le matin. Aussi.
J'ai la tête dans le cul pendant les deux premières heures. Du coup je dis que de la merde. Ou je suis de mauvais poil. Ou je rigole tout le temps.
Je suis donc instable ces derniers jours.
En plsu cette journée a étté couronnée par l'echec.
J'ai pas trouvée le sac que je voulais chez ZARA , ni la robe.
J'ai loupée 3 fois mon bus.
J'ai eu froid.
Sur ce, je vais bosser.

lundi 3 janvier 2011

1er jour, nouveaux états d'âme

Pour ce matin, ma sœur a changé la sonnerie du portable.
Oui, je vous informe, lecteurs assidus, que tous les matins, je me réveille au doux son du bip bip émit par le portable de ma sister.
Son portable et elle c'est une grande histoire d'amour. Une sorte de fusion indescriptible et improbable entre ces deux énergumènes si différents l'un de l'autre. C'est bien simple, ils sont toujours scotchés ensemble. Avouez d'ailleurs, que là, on pourrait presque croire que je parle d'un mec.
Bref, ledit portable, n'était pas vendu avec le câble qui relit "l'engin à l'ordinateur"     (je vois votre tête d'ici, "déjà qu'elle nous racontait sa vie, maintenant elle tchatche à propos de sa sœur"), et depuis peu, elle a découvert le bluetooth sur pc.
Donc elle était très contente, car elle pourrait mettre enfin des musiques.
Ne vous méprenez pas. On pourrait croire, qu'elle ait choisit de mettre de la bonne musique, genre, je sais pas moi, puisque comme vous le savez je n'écoute pas de la bonne musique.
Allez, au hasard, le truc que tout le monde aime, green day (là tu dis ça tu prends pas de risque, le jour où tu dis qu'ils font de la merde les gens vont te regarder genre OULA elle débloque la petite, ceci dit j'aime beaucoup green day), bref non, elle a préféré télécharger toute les musiques Disney, blanche neige, cendrillon et j'en passe.
Bref, tout ce charabia pour vous annoncer que j'ai démarré la journée au son de la douce musique de Mulan toudoudou, tintintintin:

Voilà voilà, régalez vous les oreilles les amis.
Bonne nuit et au prochain post.

PS: ma réinsertion dans le mode des tarés ne s'est pas trop mal passée, enfin de compte. Surtout que j'ai une LÉGÈRE tendance à comment dire...accentuer les choses.

dimanche 2 janvier 2011

Préparation psycologique a fréquenter des tarrés jusqu'aux prochaines vacances.

Bon ok, j'avoue j'abuse.
Y a pas QUE des tarrés dans mon bahut. Y a des gens bien aussi. Mes amies.
J'ignore la raison pour laquelle j'écris ce post, mais le titre doit certainement être explicite.
Fin de vacances. Chuis pas comme une certaine personne de mon entourage que je ne nommerai pas, et qui veut revoir les gens. Moi j'aie bien ma solitude, ma glandouille. J'ai pas envie de revoir tous ces gens.
Même mes amies.
Jes ais c'est con de dire ça.
C'est méchant aussi.
Pourtant, j'adore mes amies. Mais j'aimerais quand même meiux rester chez moi. Devant mon ordi à rien foutre de ma journée. Je sais que si ça ne s'était pas arreté, j'aurais fnie en loque.
Je suis du genre qui peut passer des jours sans sortir ni voir personne.


Voilà j'ai souté deux ligne, histoire de bein montrer que j'arrte ce petit instant de nsostalgie.
Note: Penser à demander à mon très cher prof principal le code du B2I que j'ai perdu évidement.
Note: Finir le projet en techno et en allemand.

Mesdames et messieurs, je galère.

Oui. Parfaitement. Je galère.
Malgré les explications de gentils blogueurs sur "comment changer la police du titre de votre blog" je ne comprends TOUJOURS PAS comment on fait.
Soit je suis stupide, soit....
Soit je n'y comprend rien parce qu'il y a une malformation dans la case geek-informatique dans mon cerveau.
J'aimerai bien plus croire la seconde possibilité mais ...
Aussi j'aimerais bien faire des pages là vous savez genre 'Accueil" et que ça soit joli propre et tout le bataclan mais là aussi, je suis un gland. Surtout que vous allez rire (ou pas) mais flippe quand il faut changer le truc htlm (ou un truc dans ce goût là).
Bon pas de panique. 
Le truc c'est que je suis pas un grosse ignare en informatique. Je fais des trucs , je télécharge des trucs, des logiciels. Mais là j'ai peur de faire une connerie sur MON blog.
C'est con je sais.
En plus c'est très égoïste étant donné que j'ai pas peur de foutre des virus sur l'ordi portable. Étant donné que c'est pas à proprement parler "le miens".
Nan c'est celui de mon tonton. J'ai pas beaucoup de tonton hein, faut que je vous dise que c'est le même pour l'histoire de la DS ,et de Grenoble. Et de l'ordi portable en l'occurrence.
Bref c'est égoïste. Mais oui c'est sur que à l'oral (oui parce qu'à l'écrit je me relie des fois)
je dis MOI et ma soeur et pas ma soeur et moi.
Un peu égocentrique aussi. Genre:...nan je vais pas le dire. Déjà que y a pas beaucoup de visites...-_-'
Bref voilà.
Moralité Finale: Je ne changerai pas la présentation.
Sur ce, au prochain post.

Ps: Si quand même vous noterez la présence de la superbe playlist en forme d'Ipod. En fait j'ai aucun mérite puisque il donnaient toutes les manip' à faire en langage "pour débiles". C'est pour ça que j'ai compris.
En plus j'ai un peu la honte. Je crois que j'ai mis les pussycats dolls et je crois même que je me suis encore plus enfoncée parce que j'ai mis leur chanson la plus pouf.
Du genre qu'on met quand on porte un mini short-culotte en jean déchiré l'été quand on lave sa caisse.
Bref c'est pas grave, hein parce que j'ai donné l'adresse du blog à personne.
A la réflexion, il faudrait peut-être que j'efface les historiques.

Si j'en crois la DS I XL ma mère n'est pas ma mère -__-"

C'est incroyable la diversité de possibilités qu'il y a sur cette DS nouvelle technologie. Et dire que nous, on était hyper impressionnées par pictotchat, et le fait que c'était TACTILE ...
Il y a 10 minutes, mon frère a donc trouvé une nouvelle appli' "ressemblance".
C'est à dire qu'à l'aide d'une photo, on peut mesurer le pourcentage de ressemblance qu'il y a entre deux personnes.
Il se trouve que je suis la soeur de mon frère. La jumelle de ma soeur (qui n'est pas ma jumelle) par contre, lorsque ma mère est moi avons été analysées, notre pourcentage de ressemblance est de 1%. Moi ça me fait bien rire quand même cette technologie de branquignoles. J'ai une vague ressemblance avec ma mère.
Ça ne veut absolument rien dire parce que dans une famille normale, il est tout à fait possible de ne pas ressembler à ses parents. Comme moi. En plus, ma génitrice a trouvé une explication TRÈS rationnelle. Mon frère ne sait pas prendre les photos, celle de nous deux, elle est mal cadrée et en plus elle est floue.
Certes.

samedi 1 janvier 2011

OMG...encore un nouveau venu, ou plutôt une nouvelle venue.

Et bien que de rififi !!
J'avoue que là, je ne suis pas totalement POUR la nouvelle venue.
Il s'agit d'une DSI XXL que mon petit frère vient d'avoir par un gentil et (ô combien ) naïf oncle.
Par tous les dieux, il ne sait pas dans quelle mouise il l'a fourré.
Bon d'accord, mon frère a 9 ans, mais quand même, il est ACCRO à tous ces trucs là. Pokemons et compagnie. En tout, il a joué 1200 heures sur sa DS. Aux Pokemons du moins. Comment je le sais ? Parce qu'il s'en vante le petit, pas très fûte fûte de sa part si on y réfléchi bien, mais que voulez vous, les Pokemons, ça ramolli grave le cerveau.
Parce que si jamais ma mère l'apprenait "par hasard" son ô précieux joujoux pourrait être confisqué. Comme se serait fâcheux.
Bon je m'enlève vite fait cette pensée démoniaque de la tête parce que c'est qu'en même mon frère blablabla. Et je pourrais bien avoir besoin de son aide un jour ou l'autre alors....
je la joue sœur cool et sympa.
C'est vrai que d'un certain côté, c'est bien ces petits trucs là. On peut enregistrer sa voix , dessiner etc. J'en ai eu une que voulez vous, entraînée par ce fléau mais maintenant j'y joue vraiment plus.
En fait, 1200 heures c'est pas beaucoup si on compare les heure que je passe devant l'ordi...
Bon sur cette intense réflexion comparative, je vous laisse, je vais enregistrer ma voix dans ce truc là, et oui pare qu'on peut la modifier, dans les graves, dans les aigus, c'est pas que ça m'intéresse beaucoup, hein, mais c'est juste pour  faire plaiz' au gamin.
Au prochain post !

Héhé je démarre bien l'année.

Hey tout le monde !
Bon, je  ne peux pas non plus prétendre que tout le monde s'intéresse à ma petite vie, car pour le nombre de visite sur le blog, je crois que je ferais mieux de m'écraser^^.
Si je vous écris là, c'est pas pour vous souhaiter plein de bonnes choses, la santé (enfin si quand même, mais je vous ai déjà tout dis au post précédent.
Bref, mais plutôt pour vous présenter un nouveau venu dans ma vie.
Non je n'ai TOUJOURS pas de mec, et je m'habitue fort bien à mon célibat, mais un nouveau sac. Si vous voulez mon avis, un sac, c'est mieux qu'un mec.
Un sac, ça vous accompagnera tout au long de votre vie. Il vous épaulera quoiqu'il arrive et partagera votre quotidien,  (petite pensée émue aux vieux mouchoirs plein de morve séchée, utilisés lorsque le dieu des emmerdes s'est acharné sur mes sinus et mes trous de nez,gisant toujours au fond de mon ex-sac) .
Un sac, c'est fidèle aussi.
Le sac là, dont je vous parle n'est pas à proprement parlé "nouveau", ça faisait juste vingt ans qu'il agonisait dans l'ancien placard de ma mère. Donc ce sac (bande de petits génies) a jadis appartenu à ma mère. Ci-dessous.
Vous pouvez admirez sa forme, son cuir qui a traversé une génération, ses finitions, et son côté vintage irrésistible, qui ira merveilleusement bien avec une robe fleurie que je vais acheter chez zara (j'attends toujours ces fichus soldes).Tiens, je constate qu'en parlant de se sac, je suis tellement fébrile que je fais des erreurs à chaque mots.
Mon texte est tout souligné en rouge -_-"
(remarque: malgré mes efforts, n'arrive toujours pas à contrôler mes émotions)
(remarque par rapport à la première remarque:suis trop émotive)
(autre remarque: si pour le brevet je n'arrive pas à contrôler mon stress, je vais assurément me larder à la dictée. Fin des remarques débiles qui servent à rien)
N'empêche, il n'est malheureusement pas assez gros pour pouvoir contenir mes cours.
Moralité, je vais quand même devoir me racheter un sac, qui fasse plus lycéenne que collégienne (mon eats pack commence à me courir sur le haricot), et qui pourra aussi contenir tous mes cahiers et mes livres qui pèsent deux tonnes.
Et là aussi j'attends les soldes.
Sur ce, au prochain post.